🐝 Organisation de la lutte contre le frelon asiatique sur Baugé-en-Anjou ‼

31 Jan 2019

La Ville de Baugé-en-Anjou, en partenariat avec l’A.S.A.D.49 (Association Sanitaire Apicole Départementale du Maine-et-Loire) organise, à destination de sa population, 3 réunions d’information  :

  • 📍 BAUGÉ-salle chandelais 📆 vendredi 18 janvier ⏰ 18H30
  • 📍 BOCÉ-salle communale 📆 vendredi 25 janvier ⏰ 18H30
  • 📍 CLEFS-salle communale 📆 jeudi 31 janvier ⏰18H30

L’ordre du jour sera :

  1. la biologie du frelon asiatique
  2. le piégeage de printemps
  3. questions diverses

M. JANUS, élu de la collectivité et messieurs Alain GUERLET et Yves MORIN, référents de l’A.S.A.D.49 présenteront différents modèles de pièges sélectifs, faciles à réaliser, à partir du recyclage de bouteilles en plastique.

En effet, le piégeage, qui peut utilement commencer mi-février, peut être réalisé de différentes manières, mais doit toujours être le plus sélectif possible ; c’est-à-dire qu’il doit protéger et respecter, les insectes utiles à la biodiversité.

 

Depuis son arrivée en France en 2004 sa progression sur notre territoire a été très rapide.

Ce prédateur pose de nombreux problèmes et nous devons tous lutter contre lui

– environnementaux, un danger pour notre biodiversité :  le frelon est un prédateur de nombreux insectes, il détruit notamment les abeilles.

Et pour rappel, la pollinisation par les abeilles est d’une importance capitale. Un tiers des aliments que nous consommons sont tributaires des abeilles. Sans la pollinisation par les abeilles, les pertes indirectes et à long terme seraient énormes.

– santé publique : des attaques ont été signalées sur des personnes.

DESTRUCTION GRATUITE DES NIDS

Afin d’enrayer la propagation du frelon asiatique (classé par le ministère de l’agriculture comme danger sanitaire de 2e catégorie) la ville de Baugé-en-Anjou a signé en 2016 une convention avec l’ASAD49.

Grace à cette convention, les habitants de Baugé-en-Anjou bénéficient d’un service gratuitpour la destruction des nids de frelons asiatiques.

Il vous suffit simplement de signaler à votre mairie déléguée le nid de frelons et une reconnaissance sera effectuée afin d’identifier si il s’agit bien de frelons asiatiques et non de frelons européens ou communs (Vespa Crabro) .

Une fois l’identification confirmée, les représentants de l’ASAD49 de Baugé-en-Anjou procéderont à la destruction complète du nid au moyen d’une perche. Délai moyen 72h. 

Cette perche, pouvant atteindre 20 m de hauteur, est munie à son extrémité d’un réservoir empli d’un insecticide dont l’utilisation est réservée aux détenteurs d’un certificat « biocide », délivré après une formation de trois jours au lycée agricole du Fresne.

Voici une vidéo présentant une intervention sur notre territoire

PRÉVENTION, LUTTE PRÉVENTIVE, PIÈGEAGE SÉLECTIF

Afin de lutter efficacement, il faut agir dès le mois de février.

A la sortie de l’hiver et quand les températures s’adoucissent et dépassent les 13°Celsius, la femelle fondatrice sort d’hibernation, se refait une santé pendant quelques jours puis démarre la construction de son nid. On va l’appeler « nid primaire » (taille d’une balle de tennis).

 

Ce nid primaire est facile à détruire

Il ne faut surtout pas détruire le nid sans capturer la reine ! Elle referait un autre nid ailleurs, peut-être caché et plus dangereux ! La nuit est le meilleur moment pour l’intervention, car normalement la reine s’y trouve.

La reine seule pendant 30 jours 

En effet, la fondatrice est seule pendant une trentaine de jours, jusqu’à l’apparition des premières ouvrières.  »

Cette destruction peut se faire par des méthodes mécaniques (écrasement du nid) ou avec une bombe spéciale frelons asiatiques et une intervention en soirée est donc conseillée pour s’assurer de la présence de la fondatrice dans le nid. Sinon, son développement ira jusqu’au nid définitif qui contiendra jusqu’à 2.000 insectes. Ce nid définitif est souvent situé en hauteur ce qui rend les interventions de destructions difficiles.

PIÉGEAGE SÉLECTIF

Piégeage à titre préventif des reines : A effectuer à proximité des lieux où elles cherchent leur nourriture : ex ruches

On installe des pièges dès le mois de février, à une hauteur de 1.50m et on respecte quelques critères afin que le piège ne détruise pas d’autres insectes.

L’idéal une entrée Ø 9 mm (les gros insectes ne rentrent pas)

Mon conseil Plusieurs sorties Ø 5.5 mm – 6mm pour faciliter la sortie des guêpes, abeilles, mouches et autres insectes. – qu’il ne doit pas garder

On perce avec un foret pour la précision Ø

Dans le fond, une éponge ou des pierres disposées au-dessus de l’appât permet aux petits insectes de survivre à la noyade et de ressortir facilement du piège.

L’appât préféré des frelons, en gros « un kir cassis », plus sérieusement voici la recette

  • 1/3 de vin blanc sec
  • 1/3 de bière brune
  • 1/3 de sirop de cassis

Le vin blanc et la bière peuvent être remplacés par 2/3 de panaché.

L’alcool étant destiné à faire fuir les abeilles.

Dans les pièges, ce sont les frelons vivants qui attirent leurs congénères aussi, pour éviter la noyade,
il convient de déposer du gravier dans le fond du piège et de le recouvrir de l’appât.

Des exemples de pièges sur le site de l’ASAD49 

Fabriquer son piège à frelons asiatiques modèle 1

Fabriquer son piège à frelons asiatiques modèle 2

0

 

 

 

 

 

 

 

Les référents locaux

Michel Janus GDON Baugé-en-Anjou

Alain Guerlet ASAD49