[Baugé-en-Anjou] Trois mois d’animations avec de « Fil en fils »

25 Juil 2022

C’est un dialogue qui s’établit entre le fil, la main et l’aiguille, la nature et l’homme, l’art et les générations. Un mois d’expositions et d’animations dans les jardins de l’Hôtel-Dieu de Baugé pour imaginer, créer, entretenir ou réparer des liens. Dentelles nomades, tissages créatifs, exposition de broderies liturgiques, toiles d’araignées, rencontres chorégraphiques…, autant de créations pour se relier à ses émotions, à la nature et les uns aux autres à travers l’art, le mouvement et l’émerveillement.
En lien avec le collectif Les 3 Tisseuses de Liens, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, le château, l’Hôtel-Dieu et son parc, les savoir-faire et la transmission, la maison de retraite Anne de Melun, la compagnie de danse La Parenthèse, la médiathèque de Baugé-en-Anjou, l’association Musée d’Art sacré et métiers d’art de Cheviré-le-Rouge…, suivez le fil !

En renouant les fils de notre histoire commune, les Tisseuses de Liens nous entraînent dans un univers poétique emplit de douceur et de légèreté, par un jeu de transparence, de pleins et de vides, d’ombres et de lumières. Les Tisseuses de Liens s’installent à Baugé en septembre. Entretien avec Françoise de Vito, l’une d’entre elles.

Le collectif est exclusivement féminin, pouvez-vous vous présenter ?
« En effet, nous sommes trois femmes au sein du collectif qui se compose de deux plasticiennes et graphistes, Caroline Mc Avoy et Françoise de Vito et de Florence de Vries, tapissière, ancienne élève de l’école d’Aubusson. »

À quand remonte votre rencontre ?
« Nous nous sommes rencontrées en 2016 à Plourac’h dans les Côtes d’Armor (22), lieu de résidence de Caroline. Chaque année, elle organise, avec l’association Animations rurales et solidaire, une fête afin de soutenir les écoles au Burkina Faso. Parmi les animations, une déambulation théâtrale est jouée, Françoise fait partie des comédiens. Pour décorer le final de cette déambulation, Florence est chargée du décor, elle tend des fils et des napperons. Nous lui prêtons main forte, ce décor en dentelle a ravi les spectateurs, l’idée de continuer cette aventure ensemble est
née. »

Sur quoi reposent vos réalisations ?
« Notre objectif est de créer du lien entre les hommes, en valorisant un savoir-faire technique et un patrimoine local, le napperon. Grâce aux fils de coton ou de lin, tendus sur des structures de métal, nous métamorphosons les lieux en installant nos créations, qu’ils soient patrimoine naturel, architectural ou culturel. Par le travail de la dentelle, qui nous passionne
toutes les trois, nous allions tradition et modernité, savoir-faire ancestral et création contemporaine, devoir de mémoire et transmission ».

Chaque installation est différente, quelle a été l’installation la plus spectaculaire et la plus exigeante ?
« Sans hésiter, la mise en scène de la cour du château de Vitré pour des animations de Noël en 2020. Les difficultés d’accès, les escaliers de la tour à monter et à descendre ainsi que les hauteurs d’accroches le tout en plein hiver fut assez éprouvant. Nous avons présenté plus de 80 voiles dans la cour du château ! »

Et votre plus grand défi ?
« En 2018, dans le cadre du festival « Fil et dentelle » à Alençon, nous avons conçu un cercle de très grande envergure pour le dôme de la halle au blé de la ville. »

Depuis 2016, vous avez réalisé plus de 50 expositions dans toute la France, et autant de rencontres, certaines doivent laisser plus de souvenirs ?
« En effet, des échanges assez riches, émouvants et étonnants parfois. Je me souviens, à Carhaix durant le festival « In Cité », certaines installations se trouvaient près d’un banc, lieu de rendez- vous de personnes en errance avec des chiens. Des passants nous faisaient part de leur inquiétude quand au respect de notre installation. Ces personnes sur le banc, nous ont proposé leur aide puis ont surveillé nos affaires quand nous sommes partis manger. Plus tard, nous nous sommes aperçus qu’elles retendaient les voiles si besoin, elles veillaient sur l’installation ».

Programme :

Animations

Samedi 3 septembre dans les jardins de l’Hôtel-Dieu
Inauguration et déambulation
Présentation de l’exposition et création par le collectif les 3 Tisseuses de Liens.
À partir de 15 heures.

Mercredi 7 septembre dans les jardins de l’Hôtel-Dieu
Atelier collectif de fabrication de toiles d’araignées
Suspendues sur un fil, acrobates, funambules, bordeuses hors paire, les araignées tissent sans relâche au gré des vents, de magnifiques toiles de fils de soie. À chacune son style…
À partir de cadres et dessins de toiles d’araignée, munis de clous, de marteaux et de fils, venez réaliser des toiles et ainsi créer une œuvre collective…
À 14 heures. Gratuit. En partenariat avec LPO Anjou. Inscription auprès de la mairie de Baugé-en-Anjou : 02 41 84 12 12.

Mercredi 14 septembre à la Médiathèque
Atelier créatif et lecture
Pour les enfants à partir de 3 ans avec la lecture de « Billy se bile » d’Anthony Browne et un atelier créatif de poupée tracas. Lien de transmission entre Billy et sa grand-mère et création de poupée avec du tissu et du fil.
De 10 heures à 11 h 30. Réservation au 02 41 84 12 18.

Samedi 17 septembre dans les jardins de l’Hôtel-Dieu
Journées du patrimoine
Pour les enfants une découverte et une initiation au tissage sur métiers et lirette avec réalisation d’une oeuvre collective. Intervenantes : Chantal Mousseau et Mélina Joubert.
À 14 heures à partir de 7 ans. Inscription et réservation au 02 41 84 00 74. Gratuit. Atelier de 2 heures.

Mercredi 21 septembre dans les jardins de l’Hôtel-Dieu
À la découverte des araignées
Les araignées concentrent beaucoup de peurs et d’idées reçues ! Plutôt qu’un grand discours introductif, rien de mieux qu’une session de terrain. Muni(e)s de boîtes loupes, d’épuisettes et de vaporisateurs, vous partirez, accompagné d’un animateur LPO, à la recherche de nos amies à 8 pattes. Après quelques activités, qui révèleront certainement certaines de vos représentations et appréhensions, vous découvrirez comment les araignées construisent des toiles et comment à partir de leur tissage, certaines araignées peuvent être identifiées.
À 14 heures. Gratuit. En partenariat avec LPO Anjou. Inscription auprès de la mairie de Baugé-en-Anjou : 02 41 84 12 12.

Samedi 1er octobre dans les jardins de l’Hôtel-Dieu
Atelier tissage
Pour les enfants une découverte et une initiation au tissage sur métiers et lirette avec réalisation d’une œuvre collective.
Intervenantes : Chantal Mousseau et Mélina Joubert.
À partir de 7 ans. Inscription et réservation au 02 41 84 00 74. Gratuit. Atelier de 2 heures.

Mercredi 5 octobre à la Médiathèque
Lectures
Lectures autour du fil et du lien de plusieurs auteurs. Suivi d’un atelier de string art facile (à partir de 7 ans).
À 15 heures. Réservation au 02 41 84 12 18.

Samedi 8 et dimanche 9 octobre à l’Hôtel-Dieu
Atelier d’Art de Loire
Le collectif atelier d’Art de Loire présente leur savoir-faire en démonstration autour du tissu, du cuir, bois, vannerie, céramique, art du tressage, calligraphie tapisserie et garnisseur. Cette exposition vente est également l’occasion d’échanger avec les artisans sur les techniques, les gestes et la création.
De 10 h 30 à 12 h 30 et 14 heures à 18 h 30.

Expositions

Du 30 avril au 6 novembre au Château de Baugé
De fil en aiguille
Une nouvelle énigme pour petits et grands au coeur des collections ethnographiques du musée. Le 9 juin 1905, le jour de son mariage, Rosa Buenaventura découvre que le tailleur qui a confectionné sa robe a disparu. La veille, le tailleur a donné la clé de sa boutique à l’un des commerçants du quartier. Ne perdez pas le fil, retrouvez ce dernier commerçant pour sauver le mariage de Rosa.
Entrée gratuite. Tous les jours.
Jusqu’au 18 septembre, de 10 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30.
Du 19 septembre au 6 novembre, de 14 heures à 18 heures.

Du 3 septembre au 15 octobre à l’Hôtel-Dieu
Au fil de la symbolique
L’exposition « au fil de la symbolique » présente des ornements liturgiques des collections du Musée d’art sacré et des Métiers d’Art de Cheviré-le-Rouge. Les représentations de la flore, d’animaux et de couleurs expriment un thème, un événement ou une période de l’année liturgique. Se basant sur des techniques de broderies, de passementeries ou de peintures, ces éléments d’ornementation évoluent entre spirituel et temporel.
Inclus dans le billet d’entrée de l’Hôtel Dieu
Jusqu’au 18 septembre, de 10 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30.
Du 19 septembre au 15 octobre, de 14 heures à 18 heures.

Du 3 septembre au 15 octobre dans les jardins de l’Hôtel-Dieu
Dentelles nomades
Trois femmes unies par le même désir de nouer des liens et de faire rêver, avec en commun une passion particulière pour les dentelles.
Découvrez l’univers magique des 3 Tisseuses de Liens, dans les jardins de l’Hôtel-Dieu de Baugé, qui se métamorphose pour l’occasion. Imaginez de la dentelle prendre forme dans l’architecture de surprenantes toiles tissées pour faire rêver les curieux… Venez voir !
En partenariat avec le collectif «Les 3 Tisseuses de Liens ».
Visite libre.