Baugé-en-Anjou : le château déménage ! 🇩🇪

01 Avr 2019

Dans le cadre de son jumelage avec Kelsterbach, la municipalité a décidé d’offrir son plus beau monument à ses amis germaniques. Un projet ambitieux mais non sans raison : un stade de 25 000 places va être construit à la place, financé par la Ville allemande. La bâtisse, datant du XVe siècle sera démontée pierre par pierre d’ici à la fin 2020  pour être remontée à l’identique.

Château du Roi René Baugé © S. Gaudard

Construit pour le Roi René, duc d’Anjou, grand amateur de chasse, le château sera démonté pierre par pierre fin 2020. Ses éléments, datant de l’époque médiévale, seront soigneusement étiquetés puis répartis sur pus de 1000 palettes. « C’est un travail particulièrement méticuleux, chaque élément doit être enlevé avec précaution et numéroté pour pouvoir retrouver sa place », précise un maçon local.

Résultat : un immense jeu de construction de 1800 tonnes représentant près de 1200 m3 de «pierres d’une qualité exceptionnelle », un mélange de moellons de calcaire et de grès, recouvert d’un enduit au sable et à la chaux.

L’architecte des bâtiments de France a donné son accord, pour lui, « c’est un travail méticuleux, mais nécessaire car jusqu’à présent, le monument bouchait la perspective sur le très joli jardin à la Française ». 

Pour ce chantier monumental, les entreprises françaises et allemandes travailleront ensemble.  Un appel d’offre sera bientôt lancé par la Ville.

Le bâtiment remarquable sera remonté à l’identique dans la banlieue de Kelsterbach. La promesse de bâtir un stade tout neuf à la place du vieil édifice a séduit les baugeois, fans de football.