[Baugé-en-Anjou] Perspectives et bilans au menu du conseil municipal

19 Nov 2019

C’est dans la salle des fêtes flambant neuve de Bocé, commune déléguée de Baugé-en-Anjou, que s’est tenu le conseil municipal, ce lundi 18 novembre. Un ordre du jour dense et riche, des finances à l’accessibilité des services publics en passant par le soutien commerce de proximité et différents bilans de fin d’année. Compte-rendu…

En préambule, Philippe Chalopin, maire de Baugé-en-Anjou, a tenu à rappeler les avantages acquis par la création de la commune nouvelle, « notamment 5,5 M€ de dotations de l’Etat que nous n’aurions pas obtenu sans cette union ». L’occasion pour lui d’annoncer la venue prochaine à Baugé d’une équipe de TF1 qui semble s’intéresser au cas de Baugé-en-Anjou. A suivre…

Accessibilité des services publics

Après un rapide rappel des objectifs du Schéma Départemental d’Amélioration de l’Accessibilité des Services au Public (SDAASP) lancé en 2017 par le Département et l’Etat, le élus ont acté le Contrat local d’engagement pour Baugeois-Vallée. Ce dernier est conclu entre l’État, le Conseil départemental de Maine-et-Loire, la communauté de communes, et ses sept communes membres.
Et repose sur trois grandes orientations : le maillage du territoire par les Maisons de services au public (MSAP) à Noyant-Villages (Noyant), à Baugé-en-Anjou (Baugé), ainsi qu’une troisième en projet pour l’Entente-Vallée (à Beaufort-en-Vallée), les actions en faveur du numérique et de la mobilité (wifi public, plan vélo/schéma mobilité intercommunal…) et les actions multithématiques, pouvant porter sur les logements temporaires pour les jeunes, les projets gérontologiques, les commerces éphémères.

Réservation en ligne pour le camping

Afin de renforcer son attractivité et faciliter sa prise de réservations en ligne, le camping municipal du Pont des Fées va se doter d’un système de réservation par Internet. « Ctoutvert » est un prestataire spécialisé dans l’hôtellerie de plein air, qui permet d’assurer cette commercialisation en ligne.
Cette solution permet d’offrir aux clients la possibilité de réserver et de payer les prestations touristiques du camping (locations, emplacements nus et services). « L’intérêt de cette solution est d’accroître la visibilité du camping en proposant un nouveau canal de ventes, de maîtriser la commercialisation en ligne des prestations, d’être en relation directe avec le client, de répondre à ses attentes », a détaillé Philippe Chalopin.

Aménagement du secteur « Catena »

Dans le cadre de l’action « Anjou Cœur de Ville », la Ville de Baugé-en-Anjou va procéder à l’aménagement du secteur « Catena », situé au 36, place Georges Clémenceau à Baugé. Ainsi, le hangar qui disparaîtra dans les prochains mois laissera la place à une zone de stationnement de 13 places de parking.

Ouvertures dominicales

Le conseil municipal a acté les ouvertures dominicales des commerces pour l’année 2020. les dimanches retenus sont le 12 avril (Pâques), le 15 novembre, le 22 novembre, le 29 novembre, le 6 décembre, le 13 décembre, le 20 décembre et le  27 décembre.

Réouverture du restaurant d’Echemiré

Propriétaire des murs situés 9 rue Principale à Echemiré, la Ville de Baugé-en-Anjou a décidé d’accompagner la réouverture du restaurant « l’Hôte Antik », en donnant l’opportunité à des professionnels de la restauration de relancer et de pérenniser l’activité de café-hôtel-restaurant, épicerie, dépôt de pains… Rebaptisé « Au Petit Baugeois », cette enseigne devrait rouvrir ses portes d’ici à la fin de l’année.

Le conseil en chiffres

3 nouveaux agents de proximité intègrent l’équipe municipale pour l’accueil du public en mairie de Saint-Martin d’Arcé, Clefs, Pontigné et du Guédeniau.

Bilan du Camping de Baugé avec des chiffres à la hausse cette année : 5 820 nuitées soit 400 de plus qu’en 2018 !

L’aire de camping-cars ouverte en juin a accueilli 479 camping-caristes cette saison.

La piscine de Baugé a battu tous les records avec près de 14 000 entrées entre mai et début septembre.

Plaque tournante et structurante, le centre culturel René d’Anjou est un lieu de vie pour tous les Baugeois. Et notamment les associations. 45 % du taux d’occupation du CCRA leur reviennent cette année.

En un an, le service des bâtiments de la ville comptabilise plus de 800 interventions soit en moyenne deux par jour à l’échelle de la commune nouvelle.