[Baugé-en-Anjou] Trois réunions d’information sur les nuisances du frelon asiatique

27 Déc 2019

Les années apicoles se suivent, et comme dans beaucoup d’autres domaines, ne se ressemblent pas. L’Association sanitaire apicole de Maine-et-Loire (ASAD 49) alerte sur les nuisances du frelon asiatique. Trois réunions d’information sont prévues en janvier sur le territoire.

En terme de production de miel, l’année 2018 avait été très favorable sur le Baugeois et plus généralement sur le département de Maine et Loire. Quantité, qualité, variétés étaient au rendez-vous. La mortalité de nos colonies, raisonnable, malgré une pression importante du frelon asiatique.

Malheureusement l’année 2019 présente un tout autre bilan. Une récolte de miel très, très moyenne, des variétés de miel très disparates et enfin une mortalité des colonies plus importante.

Cette mortalité peut probablement être attribuée à une succession d’épisodes climatiques exceptionnels :

  • Une fin d’hiver précocement printanière. Dès mi-février des températures supérieures à 15° ont permis la dislocation prématurée des « grappes » d’abeilles dans les ruches et l’émergence de nos premières butineuses en quête de nourriture. Les reines fondatrices de frelons asiatiques n’étaient pas en reste et le 27 février je prenais la première d’entre elles sur un rucher. 125 autres reines fondatrices identifiées devaient suivre jusqu’au 17 mai.
  • Un printemps brutalement froid et pluvieux, interrompant la floraison du colza qui n’aura duré que 2 ou 3 semaines. Des gels d’avril qui ont détruit tous nos espoirs de faire une récolte sur les acacias gelés à plus de 90%.
  • Enfin de épisodes caniculaires à répétition qui ont privé de nourriture bon nombre de nos abeilles et de nos colonies. Pour éviter la famine dans nos ruchers, la plupart des apiculteurs du Baugeois ont dû soutenir leurs colonies par un nourrissement important, prématuré et coûteux.

Si la pression sur nos abeilles par les frelons asiatiques a été moins importante, semble-t-il cette année, c’est aussi qu’ils ont connu les mêmes déboires que nos abeilles et tous les insectes pollinisateurs. La production fruitière en est le triste constat.

La saison de piégeage se termine et le constat est évident sur Baugé-en-Anjou, une vingtaine de nids secondaires ont été détruits contre 56 en 2018.

Ce résultat encourageant est aussi à mettre au crédit de deux autres facteurs :

  • En premier lieu, à la grande implication des représentants de la collectivité, qui ont détruit à eux seuls, plusieurs dizaines de nids primaires, interrompant ainsi l’apparition d’autant de nids secondaires.
  • En deuxième lieu, à un piégeage efficace et sélectif, permis par l’implication des habitants de la collectivité dans cette opération, et qui fait suite, probablement, aux trois réunions d’information dispensées à Baugé-en-Anjou début 2019.

En conséquence, forte de ces constatations et de ces résultats, la commune de Baugé-en-Anjou a décidé, en partenariat avec le référent local de l’ASAD 49, de renouveler la mise en place de trois nouvelles réunions d’information et de sensibilisation à la lutte contre le frelon asiatique :

  • Le 10 janvier 2020, au Centre Culturel René d’Anjou de Baugé, à 20 heures.
  • Le 17 janvier 2020 à Fougeré, salle communale, à 20 heures.
  • Le 24 janvier à Cuon, salle communale, à 20 heures.

Comme en 2019, ces réunions devraient permettre une identification plus simple du frelon asiatique, de sa biologie, de la nécessité du piégeage sélectif, de la présentation du protocole de destruction proposé par la collectivité avec l’expertise de l’ASAD 49. Une présentation de pièges sélectifs clôturera les réunions.