[Baugé-en-Anjou] Un hommage et les points forts du Conseil municipal

23 Juin 2020

Les 51 nouveaux élus de Baugé-en-Anjou étaient réunis, lundi soir, pour leur premier conseil municipal « classique » depuis le 23 mai dernier, date de leur installation. Une trentaine de dossiers ont été examinés lors de cette soirée. En voici les points forts.

A la demande de Philippe Chalopin, maire de Baugé-en-Anjou, la séance a débuté par une minute de silence en hommage à Gilbert Hardouin, ancien maire du Guédeniau, décédé ce lundi 22 juin à l’âge de 80 ans. « Il était un homme attaché à son territoire et à sa commune. Il était une figure du Baugeois qui a marqué », a tenu à rappeler Philippe Chalopin.

Exonération des loyers

Face à la crise sanitaire, la municipalité vient en aide aux commerçants et artisans locataires de la ville. Lundi soir, les élus ont acté l’exonération des loyers des professionnels (commerçants, artisans, services…) de Baugé-en-Anjou. Et ce malgré le poids financier que pèse cette crise sur la ville. « Au 11 mai, la crise sanitaire a coûté à la ville plus de 128 000 euros, un montant qui pourrait s’élever à plus de 200 000 euros », a annoncé Philippe Chalopin.

Des dentistes à Baugé

Un dossier d’envergure qui vient renforcer l’offre de soins sur le territoire. Les élus ont voté à l’unanimité la vente d’une parcelle, chemin de Fougeré à Baugé, à côté de la nouvelle gendarmerie, pour l’implantation d’un cabinet dentaire de plusieurs professionnels.

Du nouveau au château…

Présenté par Luc Gourin, président de la commission en charge du tourisme, un appel à subventions a été lancé pour la revalorisation du château de Baugé, un monument emblématique du territoire. Les élus ont acté des travaux à venir mais aussi la refonte de sa scénographie datant de 2003. « Un projet ambitieux qui devrait voir le jour au printemps prochain », a-t-il annoncé. Les élus ont également acté la restauration deux œuvres du musée d’art et d’histoire de Baugé-en-Anjou :

• Le tableau « La Bataille du Vieil-Baugé -22 mars 1421 », d’Alphonse Lavaudan, daté de 1837.

• Le plâtre « Le Sire des Fontaines », d’Henri-Honoré Charon , daté de 1894.

Une Maison du Citoyen

Toujours au rang patrimonial, Luc Van Nieuwenhuyze, vice-président de la commission Bâtiments neuf et accessibilité, a présenté le projet de réhabilitation et de revalorisation du Tribunal de Baugé qui, à terme, pourrait devenir un espace d’assemblée : la Maison du Citoyen. Le maire a donc proposé aux élus de solliciter auprès de l’Europe, l’Etat via la DRAC, de la Région, de la Fondation du Patrimoine et de tout autre organisme des subventions aussi élevées que possible pour ce projet.

Une nouvelle salle des fêtes à Cuon

Autre projet de réhabilitation, mais cette fois concernant la commune déléguée de Cuon, Jacky Boyeau, président du pôle Bâtiments et patrimoine, a présenté les esquisses de la nouvelle salle des fêtes communale. Vétuste et présentant des risques en terme de sécurité, elle sera déconstruite pour lancer place un bâtiment flambant neuf.