[Covid19] Le préfet interdit finalement les marchés de Baugé

25 Mar 2020

Suite aux nouvelles mesures gouvernementales annoncées par le Premier ministre, lundi dernier, les marchés alimentaires étaient laissés à l’approbation des préfets sur demande argumentée des maires. Préalablement acceptée, René Bidal, préfet de Maine-et-Loire, a finalement interdit la tenue des marchés du lundi et du samedi à Baugé.

Dès mardi dernier, le maire Philippe Chalopin, écrit au préfet de Maine-et-Loire pour une demande de maintien d’un des deux marchés de Baugé. Nous sommes au lendemain de la déclaration sur TF1 du Premier ministre, Edouard Philippe, qui laisse libre recours aux représentant de l’Etat sur demande des maires de maintenir ou d’interdire les marchés alimentaires dans les communes.

Après avoir longuement hésité malgré l’insistance du maire de Baugé-en-Anjou, le préfet a décidé de ne pas déroger à la règle d’interdiction générale au prétexte que « Baugé bénéficie d’autres points d’alimentation ». Il a néanmoins été convenu de refaire un point dans les prochaines semaines.

Une vraie déception pour le maire qui s’était impliqué dans l’organisation des marchés et notamment celui du samedi matin.

« Déplacé de la place du Marché à la place de l’Europe, ce dernier répondait pourtant strictement aux mesures sanitaires et aux gestes barrières, explique Philippe Chalopin. Nous avions tout mis en oeuvre pour respecter ces mesures et ainsi répondre à une attente des Baugeois, qui pour certains n’ont que ce marché pour pouvoir s’alimenter en denrées de première nécessité ».

Les marchés du lundi et du samedi sont donc suspendus jusqu’à nouvel ordre.