[Environnement] Éteignons la lumière « Le Jour de la Nuit »

11 Oct 2019

Faisons la lumière sur un phénomène peu connu : la nuit recule, c’est l’une des conséquences de l’éclairage artificiel. Qu’il soit public ou privé, il a de multiples impacts sur l’environnement. Il entraîne surtout des dommages sur notre écosystème. Ce samedi 12 octobre, faisons « Le Jour de la Nuit ».

Et si l’on apprenait à éteindre les lumières ? Quel en serait l’intérêt, au-delà du coté économique ? Sans lumière, c’est retrouver la nuit, laisser plus de chances à la faune et la flore que le halo lumineux déroute. Et enfin, c’est préserver la biodiversité nocturne, notre santé et notre horloge biologique.

En cette période où les nuits sont plus longues, couper nos loupiotes devient le geste citoyen dont la nature a besoin. Au même titre que la trame verte et bleue – mais beaucoup moins connue -, la trame noire mérite pourtant toute notre attention.

Villes et villages, entreprises et commerces, maisons isolées, tout le monde peut mettre la main à l’interrupteur. Retrouver et écouter la nuit noire, s’émerveiller à nouveau sur le ciel étoilé, couper plus tôt nos sources lumineuses permet sensiblement de réduire notre impact énergétique.

Label « Villes et Villages Étoilés »

Tout en maintenant la présence nécessaire d’éclairage pour assurer la sécurité de tous, ces actions à la portée de chacun passent notamment par la réduction des points lumineux et du temps d’éclairage, l’orientation vers le sol des flux et la mise en place de dispositifs modérés tels que des minuteries, des détecteurs ou des lampes économes. Éteindre les lumières est devenu un enjeu : ne plus avoir peur de la nuit et réapprendre à voir autrement grâce à des petits gestes simples.

Sur le territoire de Baugé-en-Anjou, certaines communes se sont engagées. C’est le cas de Saint-Quentin-lès-Beaurepaire qui est désormais labellisée : « Villes et Villages Étoilés ». Elle participe ainsi activement à réhabiliter la magie d’une nuit noire.

Un événement national

Tous les ans, « Le Jour de la Nuit » est un événement national organisé par l’association Agir pour l’environnement depuis 2009 afin de sensibiliser à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. Cette année, il aura lieu le 12 octobre.

Le saviez-vous ?

Durant la nuit, certains animaux (lapins, chauves-souris…), évitent de traverser les endroits éclairés, une véritable barrière pour eux. Les oiseaux se retrouvent aussi désorientés notamment lors de leur migration. Les insectes meurent quant à eux d’épuisement, attirés par les lumières éblouissantes.