[Environnement] Six bonnes raisons de planter en hiver

31 Oct 2019

L’influence de l’homme sur la planète et sur le climat est une certitude. La terre se réchauffe et chacun peut agir en contrôlant sa consommation énergétique, ses déplacements…, pour préserver la planète. Alors, comment faire ? Planter ? Oui, mais pas n’importe comment.

1 Pour l’ombre et de la fraîcheur

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) préconise de végétaliser autant que possible ses balcons, jardins et terrasses mais aussi l’intérieur de la maison. Ces plantes apporteront des zones d’ombre mais grâce à leur transpiration et à l’évaporation de l’eau, la température de l’habitat baissera de quelques degrés.

2 Planter au jardin

Bacs accrochés aux rambardes, tuteurs pour faire grimper des plantes le long des murs, jardinières posées un peu partout dehors, poser une pergola pour abriter la terrasse, installer une treille au-dessus d’une fenêtre plein sud, la verdure a de nombreuses vertus et peut faire baisser la température des parois jusqu’à 7° C ! Installer une haie est aussi une bonne solution pour faire de l’ombre tout en laissant l’air circuler.

3 Dans la maison

Esthétiques, les plantes vertes constituent une climatisation naturelle. Des plantes régulièrement arrosées peuvent diminuer la température de quelques degrés grâce à leur humidité. Elles créent des ombrages et apportent une sensation de fraîcheur. Il est conseillé de les placer près des fenêtres pour créer des « parasols » naturels !

4 Des végétaux de chez nous !

Le choix des fleurs vivaces permet de les voir renaître chaque année. Sans entretien particulier, si ce n’est de les contempler ! Au lieu d’acheter des mélanges tout faits de graines « prairies fleuries », toute l’année, il est préférable de récolter les graines des fleurs sauvages. Ainsi, coquelicots, marguerites (…) sont autant de graines gratuites qui donneront une biodiversité variée au jardin.

5 Des essences locales pour les arbres

Les espèces endémiques ont plus de chance de s’acclimater dans notre région. Seule précaution lors de la plantation : les espacer afin qu’elles grandissent et grossissent.

Enfin, pour pérenniser ces plantations, les produits phytosanitaires sont interdits depuis janvier 2019. Un jardin au naturel sera une récompense pour l’ensemble des efforts et du temps passé. La binette et l’exercice sont les meilleurs amis du jardinier.

6 Planter des arbres, c’est l’époque !

« A la Sainte Catherine (25 novembre), tout bois prend racine ! » La raison de cette période est assez simple, en plantant au printemps ou en été, l’arrosage devient fastidieux. Et surtout, l’eau devient précieuse, l’économiser sera toujours un geste positif.

Besoin de conseils ? Rapprochez-vous des associations locales : Coccibelle (coccibelle49@framalistes.org) ou Du rab durable (durabdurable@gmail.com)

[Le saviez-vous ?]

Dans la lutte contre le changement climatique, les végétaux constituent de précieux alliés. Grâce à la photosynthèse, ils produisent leur propre matière organique en utilisant du dioxyde de carbone (CO2), l’un des principaux gaz à effet de serre. En grandissant, les arbres piègent du carbone et contribuent à atténuer l’effet de serre. On comprend mieux pourquoi la communauté internationale s’est insurgée, fin août, lors des incendies en Amazonie, considérée comme le poumon de la planète.