La vidéo protection opérationnelle

17 caméras ont été placées sur 12 sites stratégiques, au cœur de ville, aux abords des lieux touristiques et sur les principaux axes de circulation de la Ville.

La vidéo protection, outre son action de dissuasion, pourra être utilisée pour résoudre certains méfaits, notamment les infractions aux règles de la circulation mais aussi les dégradations gratuites des biens publics. C’est aussi un moyen d’assurer la protection des biens et des personnes.

Un service très encadré

Les images ont une durée de conservation limitée et seules trois personnes, outre les services de gendarmerie y auront accès.
Tout se fera dans le strict respect de la vie privée.