[Patrimoine] Le Tribunal de Baugé retenu dans les projets de la Mission Stéphane Bern 2020

30 Juin 2020

A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue au ministère de la Culture le mardi 30 juin, le ministre et Stéphane Bern ont annoncé les 18 projets emblématiques de la Mission Stéphane Bern 2020. Le projet emblématique des Pays de la Loire est le Tribunal de Baugé-en-Anjou.

Le Tribunal de Baugé bénéficiera d’un soutien financier de la Mission Stéphane Bern via la Fondation du patrimoine, grâce aux jeux Mission Patrimoine 2020 de FDJ, qui viendra s’ajouter aux subventions du ministère de la Culture pour les édifices protégés au titre des monuments historiques, ainsi qu’aux dons et mécénats collectés.

Le projet

Le palais de justice de Baugé est inscrit en totalité à l’inventaire des monuments historiques le 05/12/1986, y compris les grilles des jardins d’accompagnement. Situé en cœur de bourg, sur l’actuelle place de l’Europe, il est construit à l’est de l’ancien Champ de Foire entre 1862 et 1866, d’après les plans de l’architecte tourangeau Léon Rohard.

Son style néo-classique traduit l’hégémonie de l’école des Beaux-Arts sous le Second Empire : corps central monumental avec cantonnement de statues allégoriques, flanqué de collatéraux formant retour d’équerre autour de la salle d’audience. Les travaux de construction sont complétés en 1867 par l’aménagement de jardins entourés de grilles. Le palais de justice est cédé par le Département à la Ville de Baugé en 1972.

Les travaux

Un diagnostic conduit en 2018 par le cabinet de Marie-Pierre Niguès, architecte du patrimoine, a permis de mettre en évidence les principaux désordres affectant cet édifice. Les travaux projetés prévoient la réfection complète de la couverture vétuste, avec des reprises ponctuelles de charpente. Les maçonneries d’arase fondues seront rénovées, tout comme les pieds de mur. L’emmarchement affaissé sera également rénové. A l’intérieur du bâtiment, les plafonds monumentaux et les verrières seront consolidées.

L’objectif de cette restauration est de redonner une visibilité à l’ancien Tribunal d’Instance qui n’est ouvert au public que de manière très ponctuelle (Journées du Patrimoine, visites théâtralisées….). Il doit s’affirmer comme lieu d’expression de la démocratie locale et de participation du citoyen. Les travaux permettront d’accueillir la salle du Conseil Municipal et des bureaux d’accueil des citoyens pour les élus.

La Mission patrimoine de Stéphane Bern

Pour la troisième année consécutive, la Fondation du patrimoine et le ministère de la Culture ont apporté leur assistance à Stéphane Bern dans le cadre de la « Mission patrimoine », pour identifier des éléments de patrimoine en péril et proposer des pistes de financements innovantes.
Cette année encore, les projets de restauration portent sur du patrimoine en péril, c’est-à-dire des biens dont l’intégrité patrimoniale est menacée pour différentes raisons : état de dégradation avancé, déshérence, manque de ressources financières du propriétaire ou encore isolement géographique.

Les sources de financement de la mission Bern

Le total des fonds mobilisés en 2019 pour les opérations sélectionnées par la Mission Stéphane Bern grâce aux jeux, aux crédits ministériels exceptionnels et aux collectes de dons et de mécénats, s’élève à près de 47 millions d’euros. Depuis le début de la mission en 2017, le montant total des fonds est de près de 89 millions d’euros.

Les jeux Mission Patrimoine de FDJ et les crédits ministériels exceptionnels.

Les recettes de l’édition 2019-2020 des jeux Mission Patrimoine (le tirage du super Loto le 14 juillet 2019 et la vente de tickets de grattage – à 3€ et à 15€) ont déjà permis à la Fondation du patrimoine de percevoir près de 25 millions d’euros à ce jour (et 22 million d’euros pour l’édition 2018).
Les jeux sont disponibles jusqu’au 5 juillet 2020 chez les détaillants ou sur le site Internet www.fdj.fr