Pose de la première pierre du futur casernement de gendarmerie à Baugé-en-Anjou

07 Oct 2017

Au sein du nouveau quartier résidentiel « Les Terrasses de la Prée », dans le prolongement du quartier de la Noue, les premiers travaux du futur casernement de gendarmerie de Baugé-en-Anjou ont démarré.

Implanté sur une emprise foncière de 4.629 m², il comprendra à terme un bâtiment administratif d’une surface totale 327 m² et 13 logements individuels de service réservés aux gendarmes dont un destiné aux gendarmes adjoints volontaires (GAV).

Le permis de construire, délivré en février 2016, concluait la phase de montage d’opération avec un démarrage des travaux en deux temps : en mars 2017 pour les locaux administratifs de la gendarmerie et en juillet 2017 pour les pavillons. La réception de l’ensemble est prévue en décembre 2018.

Ce projet est le résultat d’un travail de concertation entre les équipes d’Immobilière Podeliha assurant la maîtrise d’ouvrage, le groupement de gendarmerie départementale de Maine-et-Loire et la commune nouvelle de Baugé-en-Anjou. L’offre proposée par Immobilière Podeliha et l’association des architectes Crespy-Aumont a permis de répondre aux contraintes budgétaires du projet.
Cette nouvelle gendarmerie se distinguera par la sobriété de l’architecture. Teintes, formes et matériaux utilisés ont été judicieusement pensés par l’architecte pour exprimer les valeurs de
la République.

La pose de la première pierre de cet équipement, le samedi 7 octobre, marquera l’aboutissement d’un dossier en discussion depuis de nombreuses années au sein de la collectivité. [*]

source [*] Immobilière Podeliha