Science Tour

02 Juin 2018

Le Science Tour en partenariat avec l’émission scientifique « C’est pas Sorcier » fera étape le samedi 2 juin, de 10h à 16h à Baugé.

Ce mini village scientifique s’installera à l’étang de Baugé (route de Pontigné).

Il sera animé par 2 animateurs-médiateurs scientifiques et comportera différents espaces :

  • Espace Camion – laboratoire : un espace de pratique scientifique.
  • Espace Numérique : un espace de pratique numérique pour explorer la biodiversité. Il permettra la mobilisation d’outils numériques d’observation (microscope numérique), de classification, de photographie mais aussi de valorisation (partage, mise en ligne et cartographie des êtres vivants observés). Ces ateliers constitueront ainsi une sensibilisation aux sciences.
  • Espace « Labomobile » : les participants, munis de sacs à dos d’expérience, seront invités à explorer en semi-autonomie les milieux dans lesquels ils seront pour ramener des échantillons à observer (l’organisation respectera la charte des Espaces Naturels Sensibles sera bien entendu adaptée aux règlements intérieur des différents sites concernés).

La caravane de l’Espace Baugeois se joindra au mini village scientifique et proposera ses jeux et un espace détente.
Des tables pour pique-niquer sur place seront disponibles.

Animations gratuites destinées aux familles et au grand public

Le Science Tour en quelques mots

C’est Pas Sorcier et les Petits Débrouillards s’associent pour créer le Science Tour : un dispositif itinérant et numérique constitué de bus et de différents outils pédagogiques, permettant de rendre les sciences accessibles à tous à partir de 8 ans, tout en s’amusant.

Il s’agit ici de permettre le croisement des thématiques de la biodiversité et du numérique : mobiliser les outils et pratiques numériques pour observer, comprendre et valoriser la biodiversité.

Plus d’infos sur le site du Science Tour

 

Pôle environnement de la mairie de Baugé-en-Anjou et l’Espace Baugeois
en partenariat avec l’association Les Petits Débrouillards et le soutien financier du Département de Maine et Loire et de la Région Pays de la Loire