Labels

Baugé-en-Anjou, ville d’exception, bénéficie de nombreuses labellisation nationale, régionale et départementale.

  • Les Plus beaux détours de France
  • Les Petites Cités de Caractère
  • Station verte
  • Village de charme
  • Villes et villages fleuris
  • Villes et Villages en poésie
  • Villes et Villages Étoilés
  • Qualité Tourisme
  • Camping Qualité

Plus beaux détours de France

LogoPBDFLa ville de Baugé-en -Anjou est membre depuis 2011 du réseau des 100 Plus Beaux Détours de France. Ce réseau a été créé en 1998 à l’initiative de Jean-Jacques DESCAMPS, maire de Loches et ancien ministre du tourisme et de Xavier LOUY, ancien directeur du Tour de France. Les critères de sélection sont rigoureux et s’appuient essentiellement sur le patrimoine et les capacités touristiques de la ville. Le nombre de villes en est limité à 100, ce qui est un gage de qualité.

Baugé-en-Anjou dispose en particulier d’un patrimoine architectural très important avec de nombreux immeubles classés, (Château, Hôtel-Dieu, Tribunal, Hôtels particuliers, logis, …), inscrits à l’inventaire ou encore qualifiés d’immeubles remarquables par les Bâtiments de France, (plus d’une centaine).

Depuis de nombreuses années, Baugé a axé son développement économique sur celui du tourisme. Ainsi, ont été réalisé depuis l’année 2003 : l’aménagement du château avec la création d’une scénographie et d’un parcours spectacle, la réouverture de l’Apothicairerie à l’Hôtel-Dieu avec l’aménagement d’une salle des malades, de celle du chapitre et du réfectoire, d’un jardin des senteurs dans la cour carrée, ainsi que la mise en place d’un circuit pédestre fléché aménagé de pupitres d’information en centre-ville.

Le camping récemment réaménagé et équipé de chalets est classé 3 étoiles. L’effort important sur le fleurissement, la végétalisation d’espaces et la création de magnifiques jardins en centre-ville vient d’être récompensé par une deuxième fleur.

La communication de la marque touristique des 100 Plus Beaux Détours de France est essentiellement effectuée par un guide qui, cette année pour sa 17ème édition, sera diffusée à 212.000 exemplaires. C’est le premier guide touristique français qui a le plus important tirage des guides estampillés Michelin.

La page de présentation réservée à notre ville et à ses environs comporte également une liste d’établissements hôteliers et de restauration. Elle est complétée par un plan pratique apprécié de nos visiteurs.

Outre cet incontournable support de promotion que constitue ce guide pour notre ville, nous figurons aussi sur le site internet du réseau récemment renouvelé : www.plusbeauxdetours.com et nous bénéficions depuis 2006 d’un audit périodique réalisé par Michelin et pris en charge par l’association.

Petites Cités de Caractère

Petites Cités de Caractère-logoLa distinction Petites Cités de Caractère est délivrée aux petites villes et villages de France possédant un patrimoine architectural et paysager remarquable, et répondant aux critères essentiels d’une charte d’accueil du visiteur.

Garantie de qualité, cette marque impose aux communes du réseau, déjà homologuées ou souhaitant le devenir, de poursuivre sans cesse les efforts de mise en valeur de leurs attraits par la réhabilitatio, la promotion et l’animation.

Par leurs diversités, les Petites Cités de Caractères des Pays de la Loire présentent toutes une authenticité historique et sont le reflet des territoires géographiques auxquels elles appartiennent.

Critères préalables d’admission

  • Village ou ville de moins de 6000 habitants, à la date de la demande d’adhésion ;
  • L’agglomération doit être soumise à une protection au titre des monuments historiques, ou au titre d’une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager ou d’une Aire de Mise en valeur de l’Architecture et du Patrimoine ou d’un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur ;
  • L’agglomération doit avoir un bâti suffisamment dense pour lui donner l’aspect d’une cité, détenir un patrimoine architectural de qualité et homogène, et exercer ou avoir exercé des fonctions urbaines de centralité et exercer ou avoir exercé des fonctions urbaines de centralité ou posséder une concentration de bâti découlant d’une activité présente ou passée fortement identitaire.
  • La commune doit avoir un programme pluriannuel de réhabilitation et de mise en valeur du patrimoine.

BAZILLE Déborah : contact pour le Maine et Loire
Tél : 06 85 29 09 44
deborah.bazille@pcc-paysdelaloire.fr
http://www.petitescitesdecaractere.com

 

Station verte

station verteA la campagne, à la montagne, près des littoraux ou en outre-mer, une « Station Verte » est une destination touristique de loisirs et de vacances, reconnue au niveau national comme une station organisée, offrant les services et les plaisirs attendus dans l’univers Nature :

  • une Nature respectée et préservée
  • une gamme de séjours à décliner selon les envies
  • des lieux et des activités à vivre et à partager
  •  une Porte d’entrée des terroirs

Une Station Verte est :

  • Un village proposant une offre permanente et organisée de loisirs
  • Une destination respectueuse de l’environnement
  • Un Office de Tourisme organisant l’accueil et l’information
  • 200 lits en hébergements variés
  • des services, des commerces, des aires de jeux, des espaces entretenus et fleuris
  • des équipements de loisirs (baignade, jeux, sports, sentiers)
  • des espaces de découvertes : nature, visites, produits à déguster

Le réseau de référence des destinations Nature représente, depuis plus de 40 ans, une capacité d’accueil de 500 000 lits touristiques.

Pôles touristiques dédiés aux loisirs, à la détente, aux activités et sports de pleine nature les stations vertes attendent les couples, tribus et familles au sein d’environnements préservés et naturels.

Sur 86 départements couverts :

  • Des séjours en villages ou petites cités : 60% des Stations < 2 000 hab.
  • 26 % des destinations sont localisées dans un Parc Naturel
  • 90% des Stations Vertes se situent à moins de 200 kms d’une aire urbaine de plus de 100 000 habitants
  • Plus de 40 % des Stations Vertes primées chaque année au Concours National des Villes et Villages Fleuris

Vous venez de passer un agréable week-end au vert dans une de nos 600 destinations Nature et vous voulez le faire savoir ? Votre séjour dans une Station Verte vient de s’achever et vous avez des critiques à formuler ?

Vous permettre d’exprimer votre satisfaction, ou vos remarques, sur une de nos destinations touristiques fait partie des engagements de la Charte signée par tous les adhérents du réseau Station Verte.

Notre site Internet (http://www.stationverte.com/) met à votre disposition deux outils pour cela :

Le formulaire « Contact Fédération » accessible depuis n’importe quelle page grâce au menu des « Liens utiles » en pied du site

Le formulaire « Nous contacter » présent sur la fiche de chacune de nos Stations Vertes, qui vous permet d’adresser vos questions et remarques directement à chaque station

Le dépôt de commentaires grâce au lien en forme de bulle à droite du nom de chaque Station Verte sur sa fiche-station, à la condition que vous disposiez d’un compte utilisateur sur le site (les commentaires sont affichés après modération par les référents de chaque Station Verte)

http://www.stationverte.com/

Village de charme

logo villages de charme« Ces villages parleront à votre cœur et vous chuchoteront à l’oreille leurs secrets… Vous ne saurez jamais si leur beauté est une conséquence ou une cause, mais qu’importe, puisque vous en aurez découvert le charme ».

Cette association a été créée en 1994 à l’initiative de quatre communes : Aubigne Sur Layon, Le Coudray Macouard, Le Puy Notre Dame et Montsoreau.

L’objet de cette association est d’offrir aux communes rurales disposant d’un patrimoine de qualité et manifestant une volonté politique, un plan de développement touristique adapté et défini par une charte.

Le conseil d’administration est composé des Maires des communes labellisées, de trois membres de chaque commune désignés par délibération du conseil municipal et des membres fondateurs.

Etre un village de charme pour une commune c’est :

  • Avoir moins de 2.000 habitants
  • Détenir un patrimoine architectural de qualité avec un monument inscrit ou classé
  • S’engager à entretenir et à valoriser le patrimoine construit
  • S’engager à favoriser :
  • Le développement économique, l’hébergement, les structures de loisirs, l’artisanat
  • Le tourisme
  • Les animations culturelles

A ce jour, 13 communes en Anjou ont le label « Village de Charme » :

  • Aubigné Sur Layon
  • Blaison Gohier
  • Bocé
  • Champteussé Sur Baconne
  • Chenehutte Treves Cunault
  • Chenillé Changé
  • Cornillé-Les-Caves
  • Grez Neuville
  • Le Coudray Macouard
  • Le Puy Notre Dame
  • Le Vieil Baugé
  • Thorigne D’anjou
  • Turquant

Etre « Village de Charme » c’est aussi bénéficier de la promotion faite par l’association à travers les brochures et dépliants distribués dans les offices de tourismes et autres points touristiques.

Enfin, une route des Villages de Charme réalisée en collaboration avec le parc Naturel Régional LOIRE ANJOU TOURAINE est en cours d’élaboration. Ce circuit de plusieurs centaines de kilomètres sera réservé aux vélos aux cavaliers et attelages.

Siège social :

Mairie de Chênehutte Trèves Cunault
22 rue des Ducs d’Anjou
49350 Chênehutte Trèves Cunault
Tél :02 41 67 90 49 – Fax : 02 41 67 91 94
chenehutte.treves.cunault@wanadoo.fr
http://www.villagesdecharme.com/index.php

Villes et villages fleuris

logo-villes-et-villages-fleuris-visuel-quadri

Un label au service de votre qualité de vie

Riche de plus de 50 ans d’histoire, le label des villes et villages fleuris mobilise près d’un tiers des communes françaises, plus de 4 000 d’entre elles sont labellisées.

Evoluant avec les attentes des citoyens, le label s’engage aujourd’hui sur les enjeux tels que la qualité de l’accueil, le  respect de l’environnement et la préservation du lien social.

Certaines communes sont de grandes villes bien connues, d’autres de petits villages.

Un label au service  au service de la qualité de vie des communes

Au-delà de son caractère de récompense officielle, le label garantit une qualité de vie et témoigne d’une stratégie municipale globale et cohérente.

Dans un contexte croissant de compétitivité des territoires, les communes labellisées se donnent les moyens d’offrir une image et un environnement favorable à l’attractivité touristique, résidentielle et économique. Cette valeur ajoutée constitue un élément fort qui motive les élus à participer au label.

Les critères d’attribution, à l’origine dédiés à la qualité esthétique du fleurissement, ont progressivement laissé une place prépondérante à la manière d’aménager et de gérer les espaces paysagers, pour valoriser la qualité de vie des résidents et des visiteurs.

La démarche consiste à attribuer une série de quatre fleurs qui correspondent à quatre niveaux identifiés par un référentiel d’évaluation. Ces fleurs sont apposées sur une signalétique spécifique représentée par un panneau à l’entrée de la commune.

National, gratuit et ouvert à toutes les communes, le concours se déroule à quatre échelons.

Les communes

  • S’inscrivent au concours des Villes et Villages Fleuris auprès du Conseil Général de leur département.
  • Organisent le cas échéant les concours communaux des maisons et jardins fleuris.

Les départements

  • Recueillent les inscriptions des communes.
  • Sélectionnent et accompagnent les communes susceptibles d’obtenir le label.
  • Organisent le cas échéant le concours départemental des Maisons Fleuries.

Les régions

  • Attribuent les trois premiers niveaux du label Villes et Villages Fleuris (1ère, 2ème, et 3ème Fleur).
  • Sélectionnent les communes susceptibles d’être labellisées au niveau 4 Fleurs.

Le Cnvvf

  • Attribue le 4ème et dernier niveau du label Villes et Villages Fleuris (4ème Fleur).
  • Coordonne le processus de labellisation.

http://www.villes-et-villages-fleuris.com/

 

<iframe src= »https://player.vimeo.com/video/88360109″ width= »500″ height= »281″ frameborder= »0″ webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe>

Villes et Villages en poésie

logo-village-en-poesieLe Label Ville et village en poésie : Commune déléguée de Cheviré-le-Rouge

Note d’intention de Jean-Pierre Siméon

Le succès du Printemps des Poètes et son enracinement maintenant indiscutable sur tout le territoire national doivent beaucoup à l’implication, dès le début de l’aventure, des collectivités locales, petites et grandes.
En effet, grâce au soutien des communes a été révélé ce réseau dense de militants culturels, passionnés de poésie, sur lesquels nous nous sommes appuyés.
Il nous a semblé que nous devions prendre en compte et saluer l’effort des équipes municipales qui ont accompagné notre action.
C’est la raison pour laquelle nous avons imaginé la création des labels « Ville en poésie » et « Village en poésie ». Nous espérons bien sûr que cela incitera beaucoup de communes, à l’exemple des communes pionnières, à inscrire la poésie comme un élément majeur de leur politique culturelle.
Membres du comité d’honneur

Jack Lang, député du Pas-de-Calais, ancien ministre, fondateur du Printemps des Poètes Catherine Tasca, sénatrice des Yvelines, ancienne ministre
Marie-Christine Blandin, sénatrice du Nord, Présidente de la commission culture au Sénat Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, président de la Commission des Lois, ancien ministre Jacques Legendre, sénateur du Nord, vice-président de la Commission de la Culture, de l’Éducation et de la Communication, vice-président de la Communauté d’agglomération de Cambrai
Jacques Roubaud, poète
Ernest Pignon-Ernest, artiste plasticien

Membres du jury

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes
Vincent Rouillon, docteur de l’EHESS en philosophie des arts, compositeur, rédacteur de la Fédération nationale des Collectivités pour la Culture
Jackie Chérin, conseiller municipal délégué à la culture pour la ville de Bezons, conseiller communautaire de l’agglomération d’Argenteuil-Bezons, président du Théâtre Paul Eluard de Bezons
Francis Combes, poète, éditeur, directeur de la Biennale des Poètes en Val de Marne
Claude Batisse, libraire (la Gradiva à Versailles), organisatrice d’évènements littéraires
Maryse Pierson, administratrice du Printemps des Poètes
Contact
Maryse Pierson – Le Printemps des Poètes
01 53 80 42 43 / m.pierson@printempsdespoetes.com 

 

Villes et Villages Étoilés

village étoiléCommune déléguée labellisée : Saint Quentin lès Beaurepaire

Dans le cadre d’une politique de réduction des dépenses énergétiques, de la consommation électrique et de la protection de l’environnement, la commune procède, depuis le 5 juin 2010, à l’extinction totale de l’éclairage public. Cette action s’inscrit également dans une démarche citoyenne de développement durable, de protection des espèces vivant la nuit et d’optimisation de la lumière pour une meilleure qualité de vie.

L’ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne) propose depuis 2009 un concours gratuit et ouvert à toutes les communes de France pour promouvoir auprès des collectivités locales et des citoyens, la qualité de l’environnement nocturne tant pour les humains que pour la biodiversité, inciter aux économies d’énergie, à la diminution des émissions de gaz à effet de serre liées à l’éclairage public et à la réduction de coûts publics.

Ce concours prolonge les différentes actions conduites par l’association tout au long de l’année auprès des communes. Il ouvre la voie pour s’engager dans une démarche d’amélioration continue, récompensée par un label comportant de 1 à 5 étoiles.

Afin de renforcer la dimension pédagogique de ce concours, l’ANPCEN adresse un courrier personnalisé à chaque commune pour lui annoncer le score obtenu et les axes de progrès envisageables pour renforcer la qualité de la nuit sur son territoire (consommation, orientation des sources lumineuses installées, calorimétrie des lampes).

Qualité Tourisme

Qualité tourismeLabel décerné à notre office du tourisme

Qualité Tourisme™, un accueil et des prestations de qualité garantis par l’Etat

Afin de toujours mieux vous recevoir et d’améliorer la qualité des prestations touristiques en France, l’Etat a créé la marque QUALITE TOURISME™.
Cette marque sélectionne et fédère sous un même symbole les démarches qualité engagées pour votre satisfaction dans l’hôtellerie, les résidences de tourisme, les villages de vacances, les campings, la restauration, les cafés et brasseries, les agences de locations saisonnières, les offices de tourisme, les lieux de visite et les activités de pleine nature.
Il s’agit de mettre à votre disposition un signe de reconnaissance qui vous permette de choisir en toute confiance des établissements qui offrent des prestations de qualité.

A quoi s’engagent les professionnels du tourisme français ?

A travers la marque Qualité Tourisme™, l’Etat et les professionnels du tourisme s’engagent pour votre satisfaction :
Un accueil chaleureux
Un personnel attentif
La maîtrise des langues étrangères
Des prestations personnalisées
Des informations claires et précises
Une propreté et un confort assurés
La découverte d’une destination
La prise en compte de votre avis

Camping Qualité

Camping qualitéLabel décerné à notre camping www.camping-bauge.fr

LA QUALITÉ EN TOUTE OBJECTIVITÉ

La qualité des campings autorisés à afficher l’enseigne Camping Qualité est garantie par le cahier des charges strict et précis. Les 665 critères qui le constituent permettent à tous les gestionnaires Camping Qualité de concevoir et d’améliorer leurs prestations selon une seule et même exigence. Chaque point est régulièrement contrôlé par des audits indépendants, toujours dans la volonté de perfectionnement, d’objectivité et de transparence.

La qualité ne vaut que si elle est contrôlée et non auto-contrôlée.

Avant d’être agréé Camping Qualité mais aussi tout au long de leur engagement, les gestionnaires se soumettent à des audits de contrôle indépendants.

·         Des audits d’attribution de la charte (il faut avoir satisfait 80 % des critères sur chacun des 5 engagements)

·         Des audits de suivi du camping tous les 3 ans et des contrôles pendant la saison sous forme d’audits clients mystères

·         La prise en compte de lettres de réclamations des vacanciers à qui les gestionnaires s’engagent à répondre. Il n’existe pas de qualité sans contrôle.

 

Professionnels et consommateurs réunis.

C’est la première fois en France qu’une démarche de qualité, reconnue par les institutions publiques et touristiques, est menée en partenariat avec les consommateurs.
Contrairement à une pratique d’autocontrôle dans laquelle les professionnels sont juges et parties, la démarche Camping Qualité agit avec la Fédération des Campeurs, Caravaniers et Camping-Caristes (FFCC) et la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air (FNHPA).
Professionnels et vacanciers réunis dans une même démarche confère à Camping Qualité toute sa crédibilité, en toute impartialité.

Qualité objective et avis subjectifs des consommateurs.

Malgré leur totale utilité, les avis consommateurs restent subjectifs et partiaux. Ils ne pourront jamais remplacer une charte qualité comme Camping Qualité dont la démarche reste objective, impartiale, reconnue, contrôlée, évolutive et suivie. Les avis consommateurs ne disposent pas, comme Camping Qualité, d’une charte, d’une grille soigneusement élaborée et expérimentée, d’un contrôle régulier.