Biodiversité

Le terme « biodiversité » englobe toute la diversité de forme et de gènes du règne animal (mammifères, oiseaux, reptiles, batraciens, poissons, insectes, micro-organismes) et du règne végétal (plantes, champignons, micro-organismes) qui peuplent la planète. La municipalité cherche à préserver cette biodiversité grâce à la mise en place d’abris à insectes, de nichoirs, au fleurissement champêtre, à l’intégration d’auxiliaires dans la serre municipale… L’intérêt de la biodiversité est d’attirer la faune sauvage dans nos jardins.

Hôtel à insectes

hôtel à insectes (Personnalisé)

Afin de lutter contre les organismes nuisibles, la ville a mis en place un hôtel à insectes en juin 2013. Il s’agit d’un abri destiné à attirer les insectes auxiliaires. Ils sont utiles pour nos jardins, le but est de les attirer et de les conserver. En effet, les auxiliaires (chrysopes, coccinelles…) se nourrissent ou parasitent les ennemis de nos plantes (pucerons, acariens…). Les oiseaux, les reptiles, les batraciens, les mammifères…  agissent aussi contre les nuisibles mais les plus connus et les plus utiles sont la coccinelle, le chrysope, la guêpe parasite, la grenouille, le lézard, l’oiseau, la punaise, la chauve-souris, le crapaud, la couleuvre et le hérisson.

Ce dispositif a été mis en place dans le jardin du bord de l’eau par les services techniques et le Conseil Municipal des jeunes. L’intérêt était d’éveiller et de sensibiliser les jeunes à la faune sauvage.