Des marchés publics 100 % dématérialisés

Jusqu’à présent limité au volontarisme des candidats, la réponse électronique va devenir une obligation à part entière pour les marchés publics lancés à compter du 1er octobre 2018.

Elle s’applique à toutes les procédures, y compris les procédures adaptés (MAPA). L’offre d’un candidat transmise par voie papier devra être qualifiée d’irrégulière. Il s’agit d’un tournant majeur pour l’ensemble des acteurs qui font la commande publique, acheteur comme entreprises.