Transport et déplacement depuis Baugé-en-Anjou

Transports et déplacements

Située au nord est du département du Maine et Loire, la ville de Baugé-en-Anjou est au cœur d’un nœud routier à 15 km de la bretelle d’accès à l’autoroute Angers-Le Mans, (Seiches sur le Loir et Durtal), de celle d’Angers-Tours, (Longué).

Baugé-en-Anjou se trouve au centre d’un triangle reliant les villes d’Angers, Le Mans et Tours.

A pied, à vélo, en bus, en taxi, ou encore en covoiturage, tous les moyens sont bons pour accéder et se déplacer à Baugé-en-Anjou !

Pour d’une part, répondre aux préoccupations du développement durable, et d’autre part, faciliter les trajets des habitants, des aménagements ont été mis en place. Des sentiers pédestres au covoiturage, en passant par les pistes cyclables et le transport à la demande, sur le territoire, de multiples possibilités s’offrent à vous pour vos déplacements de loisirs ou utilitaires.

La piste cyclable, dont les travaux ont duré deux mois et se sont achevés en décembre. Elle s’étend sur un kilomètre. La réalisation de cet équipement profitera à l’ensemble des habitations qui longe la piste, notamment aux nouveaux quartiers de la Noue et des Terrasses de la Prée.

Dès le début du mandat en 2008, le conseil communal de Saint-Martin-d’Arcé avait eu pour projet de créer une voie cyclable reliant Saint-Martin-d’Arcé et Baugé. Cette idée avait été soulevée par des parents d’élèves dans l’obligation d’emmener leurs enfants en voiture au collège, la route départementale étant trop dangereuse.

Cependant, l’enquête mené sur le projet avait prouvé que l’ancienne commune seule ne pouvait pas envisager ces travaux qui, d’une part était trop onéreux, et d’autre part, empiétait sur l’ancienne commune de Baugé.

Avec la création de Baugé-en-Anjou, qui a supprimé les frontières entre Saint Martin d’Arcé et Baugé, et l’obtention de subventions importantes, ce projet a pu se réaliser. Le coût des travaux d’aménagement de cette piste cyclable en bordure de la RD 938 est estimé à 164 000€ et les subventions accordées s’élèvent à 110 000€.

Le service des Autos’Coeur s’adresse aux habitants qui n’ont plus de moyen de locomotion (définitif ou momentané), ni la possibilité de financer les dispositifs de transport existants, souhaitant se déplacer sur le territoire.

Il a pour vocation de conduire les habitants, de les accompagner dans leurs déplacements. Il repose sur des notions d’entraide, de solidarité, d’échanges et de volontariat entre des personnes d’un même territoire.

Les usagers peuvent l’utiliser pour des déplacements occasionnels : courses, rendez-vous personnels ou médicaux, démarches administratives … dans un périmètre de 25 kms maximum autour de Baugé-en-Anjou.

Les chauffeurs bénévoles répondent, en fonction de leurs disponibilités, aux besoins ponctuels de déplacement des bénéficiaires du service.

Ce dispositif n’a pas vocation à concurrencer les professionnels du transport.

 Public concerné par le service

Le transport solidaire est destiné à toutes personnes majeures ou mineurs (accompagnés de leur représentant légal),  domiciliées sur le territoire de Baugé-en-Anjou qui ne disposent pas de moyen de transport.

Nature des déplacements

Les déplacements sont assurés sur une distance maximale « aller » de 25 kms (sauf dérogation). Les motifs de déplacements admis pour solliciter ce service sont les suivants :

  • Rendre visite à des amis, à la famille, à des personnes malades….
  • Se rendre à une sépulture
  • Aller au marché, à la pharmacie, faire des courses, aller chez le coiffeur…
  • Se rendre à des rendez-vous (médicaux – para médicaux – démarches administratives – entretien d’embauche……)

Les transports pourront s’effectuer de 9h à 18h du lundi au vendredi (sauf les jours fériés).

Organisation et gestion du service

Le CCAS assure le rôle de gestionnaire et de coordinateur du service en coopération avec les mairies déléguées. Les demandes devront être formulées auprès du CCAS ou auprès des mairies déléguées du domicile du voyageur selon les horaires d’ouverture au public de la mairie. Elles doivent se faire au minimum 3 jours avant le déplacement souhaité.

Modalité de paiement

Les kilomètres sont comptabilisés à partir du domicile du conducteur bénévole.
L’indemnisation des frais kilométriques demandée au voyageur est à régler sur place au chauffeur bénévole, en espèces. Elle est fixée à 0,50 € du kilomètre.

CE SERVICE VOUS INTÉRESSE ? Complétez le formulaire correspondant à votre situation.

Chauffeur bénévole pour le transport solidaire

Vous habitez Baugé-en-Anjou, vous possédez un véhicule en bon état, vous avez un peu temps libre, vous aimez conduire et rendre service ?

  • Une notice explicative vous sera remise.
  • Une participation au financement de ces déplacements de 0,35 € du km sera remise au chauffeur bénévole.

Usager pour le transport solidaire

Vous aimeriez profiter de ce service dans un avenir proche ?

Baugé-en-Anjou est desservi par le réseau de transports du conseil départemental de Maine-et-Loire : retrouvez tous les informations sur le site internet d’Anjou bus

Grâce à Anjoubus, le transport à la demande offre la possibilité aux habitants de Baugé-en-Anjou de se déplacer, à leur demande, sur le bassin de Baugé-Noyant à des prix très intéressants.

Que ça soit pour des déplacements quotidiens ou occasionnels, pour se rendre au marché ou à son travail, il est possible de faire appel au service de transport à la demande.

Pour en profiter, il suffit de s’inscrire gratuitement par téléphone, puis de réserver au minimum la veille pour qu’un véhicule passe le lendemain. Les lieux de rendez-vous sont généralement les arrêts « Anjoubus à la demande » qui existent dans chaque commune du bassin de Baugé-Noyant. La prise en charge s’effectue à domicile pour les personnes à mobilité réduite. Les lieux de destinations possibles varient selon trois modes. Il est possible de demander d’être déposé à l’un des arrêts principaux d’Anjoubus à la demande (il en existe trois à Baugé-en-Anjou, et un à Noyant), ou vers un autre arrêt du réseau Anjoubus de ligne régulières (lignes 2b, 3, 16 et 36), mais également à un arrêt du réseau régional par autocar (ligne 26).

Ce service de transport est disponible du lundi au vendredi de 7h à 19h et le coût est à partir de seulement 2,5 € par trajet.

Renseignements et réservations : Anjoubus services, du lundi au vendredi de 8h45 h à 12h30 et de 13h30 à 16h,  au 02 41 814 814.

A partir du Mans, La Flèche ou Saumur :

Cars SNCF : http://www.sncf.com/fr/trains/ter

Des études ont révélées que près de 70% des français utilisaient leur voiture pour aller sur leur lieu de travail, et que 80% d’entre eux circulaient seuls. On estime à 26 km et environ 32 minutes le temps qu’ils passent par jour dans leur véhicule. Toutefois, les trajets en voiture coûtent de plus en plus cher, c’est pourquoi le covoiturage émerge depuis quelques années. La question qui se pose est « Pourquoi covoiturer ? »

L’objectif principal du covoiturage est de partager les dépenses. Il y a un partage des frais de déplacements car les dépenses sont divisées entres les voyageurs. Le covoiturage participe aussi la préservation de la planète, lorsque moins de voitures circulent, il y a moins d’émissions de gaz à effet de serre. De plus, cela permet de diminuer le trafic routier et ainsi d’éviter les embouteillages, mais aussi de faciliter le stationnement et de réduire les nuisances sonores dues au transport. Mais le covoiturage permet également une expérience humaine. Le trajet est plus agréable et moins long lorsqu’il y a plusieurs personnes dans une voiture, c’est plus convivial. L’esprit de solidarité est présent, car le covoiturage offre aux personnes non motorisées, comme certaines personnes âgées ou handicapées, la possibilité de se déplacer.

Par l’aéroport Angers Loire Aéroport
49140 Marcé

Tél. 02 41 33 50 20

www.angersloireaeroport.fr

Aller en haut de la page
Aller au contenu principal